13

Fév

 

Après la tendance « néo-bourgeoise » que nous avons pu remarquer lors de la dernière édition du salon international Playtime Paris, et que nous vous avons rapportée dans notre précédent article (« Retour de Playtime Paris – 17ème édition • Mode #1  » à relire ici), nous avons pu observer d’autres phénomènes de mode pendant notre parcours du salon qui révèle les tendances de la mode enfantine : le retour des capes et de la fourrure dans les mini-dressings se confirme pour l’hiver 2016 !

 

Cape ou pas cape ?

La cape est à l’origine un vêtement conçu contre les intempéries. Longtemps tombée en désuétude, la cape a fait son grand retour. Avec ou sans capuche, courte ou maxi, les créateurs de la mode Femme l’ont intégrée doucement mais sûrement dans leurs collections depuis quelques saisons.

La mode enfantine n’échappe pas à ce phénomène, à en juger les différentes collections Automne-Hiver 2015-2016 repérées au salon Playtime Paris. La cape fluide sera chic (comme chez Dolly by Le Petit Tom ou encore Le Carrousel ) et le manteau cape plus épais, en drap de laine par exemple, sera quant à lui plus structuré (Hucklebones, Mademoiselle à Pau, Little Remix, …). Cape de Petit Chaperon Rouge ou de personnages à oreilles tout droit issus du monde merveilleux des contes, librement inspirée de Elsa ou Anna dans « Frozen », ou encore à la Jackie O… Quelle que soit la matière ou la manière, la cape donnera sans aucun doute une silhouette pleine de grâce ! Un must-have dans tout mini-dressing à la pointe de la mode, qu’on se le dise !

  

PLAYTIME_PARIS_17E_LES-CAPES

 

 

Et pour les enfants qui ne souhaitent plus quitter leur cape, même à la maison… il y a la solution du déguisement pour enfants… avec les toutes nouvelles panoplies de la marque Chamaléon : Reine des Neiges ou Chevalier
L’astuce d’intégrer la cape à un boléro nous a séduit ! Fini les capes qui se détachent en pleine action de jeu ! Les matériaux utilisés qui donnent une tenue certaine aux déguisements nous ont aussi convaincus. Enfin des déguisements qui vont tenir la route et résister aux traitements sans ménagement des petits !

 

CHAMALEON_Cape_Reine-des-Neiges

 

 

Un hiver au poil ! 

Objet d’apparat de la bourgeoisie des années 20 à 60, puis objet de controverse dans les années 70 et 80, le débat sur la fourrure est sans fin. Pour contrer les polémiques les plus exacerbées, les fabricants ont multiplié les solutions pour rendre la fourrure économiquement et écologiquement correcte : augmentation des normes comme la certification des origines, amélioration et contrôle des conditions d’élevage, utilisation de la fourrure avec parcimonie et non intégrale (bandes piquées, cols, poignets, …), etc.
À cela s’ajoute le recours à la fausse fourrure ou « fourrure synthétique » qui n’en reste pas moins sans risque pour l’écologie, puisque composée à partir du pétrole, matière qui ne se renouvelle pas…

Longtemps objet de désir ou code d’un luxe ostentatoire, largement inscrite dans l’histoire de la mode, la fourrure ne pouvait en rester là. Elle a refait son apparition sur les podiums de mode et investit aussi les vestiaires des minis depuis cet hiver. Comme constatée à la 17ème édition de Playtime Paris, cette tendance se poursuivra l’hiver 2016.
Synthétique ou naturelle, teintée ou pas, à poils ras ou à poils longs, la pièce en fourrure prendra la forme de manteaux, gilets, petits hauts ou cols amovibles : c’est le cas notamment chezMademoiselle à PauTambere, Gabriel et Valentin, Minabulle, Bleu comme GrisBillieblush, … La déco adoptera encore les poils au saut du lit mais aussi pour habiller les tabourets comme chez Fab Design ! Même les chaussures pour enfants n’y échappent pas : 10is, Chapter 2, La Botte Gardiane, … ! 

On flirtera entre un look « kitsch-doudou » et un look « neo bling chic ».
À l’hiver 2016, la fourrure fera donc encore « fur-eur » ! N’en déplaisent à ses détracteurs…

 

PLAYTIME_PARIS_17E_LES-FOURRURES

DSC_0215 2Col en fausse fourrure amovible sur manteau en tweed « The Princess » chez Dolly by Le Petit Tom

 

 

À suivre… restés connectés !

 

 * * *

 

EN SAVOIR PLUS
Partager cet article sur :

PLAYTIME-PARIS-17e-W2015_LOGO 2

PLAYTIME Paris              

10IS
BILLIEBLUSH
CHAMALÉON

CHAPTER 2
DOLLY by Le Petit Tom   (et pour les particuliers : www.revedetutu.com)
FAB DESIGN
GABRIEL ET VALENTIN  (Vous pouvez retrouver nos articles sur cette marque ICI et LÀ)
HUCKLEBONES
LA BOTTE GARDIANE
LE CARROUSEL
LITTLE REMIX
MADEMOISELLE À PAU
MINABULLE
TAMBERE

 

Toutes ces informations sont susceptibles de subir des modifications.
© Toutes les marques citées et les images utilisées sont la propriété de leurs titulaires respectifs et n’engagent la responsabilité de Ma Sérendipité et son éditeur en aucune façon.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

2 réflexions au sujet de « Retour sur Playtime Paris – 17ème édition • Mode & Déco #2 »

  1. Merci beaucoup Ma Sérendipité, pour cette mise en avant de la marque Mademoiselle à Pau. Une première édition à Playtime Paris qui nous aura permis de faire de belles rencontres et de nouvelles boutiques en perspective.
    Dalila designer Mademoiselle à Pau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *